Fantastique - SF

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

Holocaust 2000 de Alberto de Martino 1977

Avec : 

  • Kirk Douglas : Robert Caine
  • Agostina Belli : Sara Golan
  • Simon Ward : Angel Caine
  • Spiros Focas : Harbin

Origine : Italie/UK

Durée : 106 Min

Un ingénieur chargé de la construction d’une centrale nucléaire dans un pays du Tiers Monde décide de stopper ses travaux à la suite de la mort mystérieuse de tous les opposants au projet. Après la découverte de signes maléfiques sur les lieux même du site, l’ingénieur est persuadé qu’il travaille à l’oeuvre du Malin…

Suite au succès international de «L’Exorciste», un nombre hallucinant d’avatars ont vu le jour aux quatre coins de la planète. On ne compte plus en effet les films directement inspirés du chef d’oeuvre de William Friedkin qui seront pour la plupart, ratés et convenus.

Parmi ceux-là, on se souviendra de «L’Antechrist» du réalisateur italien Alberto De Martino, une pale copie aux confins du ridicule qui connut néanmoins, un certain succès.

C’est donc tout naturellement qu’au lendemain de la sortie de «La Malédiction» de Richard Donner (autre film qui explorait le thème de l’antéchrist) , ce même De Martino allait se consacrer à produire un nouvel ersatz.

Bénéficiant des avantages d’une coproduction italo-britannique, le cinéaste va donc profiter d’un budget des plus confortables et surtout de la présence d’une tête d’affiche exceptionnelle, Kirk Douglas.

Si dans la forme, le film de De Martino n’est encore qu’une énième et banale version moderne de l’Apocalypse, dans le fond «Holocaust 2000» se montre plus intéressant,  soulevant également la question des progrès de la science et de leurs dangers (Ici, l’énergie nucléaire). Une tentative louable de donner un peu de profondeur et d’originalité à une histoire sans véritable surprise.

Dommage que cette approche soit à ce point si peu subtile, ne se résumant finalement qu’à une simple condamnation dénuée d’une quelconque réflexion.

De Martino use et abuse des symboles les plus classiques avec beaucoup de maladresse, banalisant son discours malgré les quelques bonnes idées qui surnagent (Délire paranoïaque ou véritable danger ?).

Restent quelques séquences chocs plutôt réussies (la décapitation du ministre ou le lynchage de Kirk Douglas), une facture générale de bonne tenue (malgré ses errements, la réalisation de De Martino fait preuve d’une très belle maitrise) et un casting de choix.

Douglas montre qu’il n’est pas uniquement là pour cachetonner et nous offre ici, une excellente prestation. Tout comme Simon Ward, inquiétant à souhait dans la peau de l’antéchrist. Seule Agostina Belli semble un ton en dessous.

Bref, «Holocaust 2000» n’est finalement rien de plus qu’une propre et sympathique série B (le film passe bien le fil des ans) un peu frustrante tant il accumule les promesses non tenues.

Extrait

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Holocaust 2000 de Alberto de Martino 1977 Exterminator

Holocaust 2000

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1