Policier - Thriller

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Full Contact de Ringo Lam 1992

Avec : 

  • Chow Yun Fat : Go Fei
  • Simon Yam : Le Juge
  • Anthony Wong Chau-Sang : Sam Sei
  • Ann Bridgewater : Mona

Origine : Hong Kong

Durée : 99 Min

Pour aider son ami Sam Sei qui a une dette d’argent, Gao Fei accepte de participer à un vol d’armes organisé par Judge et son gang. Le casse tourne mal, Gao Fei est trahi et laissé pour mort dans un incendie meurtrier. Après une longue convalescence, il revient réclamer vengeance.

En ce début de années 90, le cinéma d’action «Made in Hong Kong» a depuis un moment, bien atteint ses limites. Faute à une production paresseuse qui recycle jusqu’à plus soif, les même histoires de vengeance éculées. Seuls quelques cinéastes parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à leur talent de metteur en scène et à l’ingéniosité de leur réalisation. On citera bien sûr John Woo, Tsui Hark ou Ringo Lam que Hollywood s’empressera de récupérer pour les sous exploiter dans des productions pour la plupart, ratées.

C’est fort d’une solide réputation que Ringo Lam va tourner ce nouveau polar «Hard Boiled» qui n’a bien évidemment, rien à voir avec le film du même titre mettant en scène Jean Claude Van Damme et sorti deux ans plus tôt.

Tourné la même année que le chef d’oeuvre de John Woo «A toute Epreuve», ce «Full Contact» est un remake déguisé et expurgé du «Point de Non Retour» de John Boorman.

On repart donc sans surprises sur l’énième histoire de vengeance d’un homme trahi par ses anciens amis et collaborateurs. La construction du scénario est tout aussi banale et linéaire. Passé pour mort, notre héros va se «réparer» et préparer son retour qui s’avèrera fracassant. Bref, rien de très excitant à l’horizon.

Heureusement, le charisme de Chow Yun Fat et la réalisation inspirée de Ringo Lam vont donner à ce film, une tout autre dimension. L’acteur porte littéralement le long métrage sur ses épaules au travers de sa froide cool attitude, sublimée par la caméra dynamique de Lam.

Le cinéaste ne ménage effectivement, pas ses effets. On se souviendra de l’hallucinant Gun Fight dans une boite de nuit dont les frères (soeurs) Wachowski ont dû largement s’inspirer pour leur «Matrix».

Si notre cerveau n’est à aucun moment sollicité, le film reste vitaminé et suffisamment divertissant pour nous laisser sur une impression globalement positive.

D’une violence gratuite et d’une vulgarité assumée, ce «Full Contact» peut donc aisément satisfaire les amateurs de films d’action spectaculaires. Les autres seront déçu de cette production somme toute ordinaire.

Le film connaitra un échec commercial en Asie, le public ne supportant par de voir Chow Yun Fat autrement que dans un rôle de flic à l’époque. Le succès viendra finalement de l’Europe et des USA où les ventes de DVD seront conséquentes.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Full Contact de Ringo Lam 1992 Exterminator

Full Contact

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1