Comédie

Published on novembre 20th, 2015 | by Exterminator

0

Frankenstein 90 de Alain Jessua 1984

Avec : 

  • Jean Rochefort : Victor Frankenstein
  • Eddy Mitchell : Franck
  • Fiona Gelin : Elizabeth
  • Herma Vos : Adelaide

Origine : France

Durée : 90 Min

Après bien des péripéties, Victor Frankenstein, un cybernéticien de génie, crée Frank, une créature à visage humain et cerveau électronique. Le résultat est inespéré et Frank s’adapte bien à la vie moderne. Le seul problème, c’est sa force. Ainsi, son créateur doit faire disparaître quelques cadavres. Il a également un appétit sexuel hors du commun. Victor Frankenstein décide alors de lui créer la femme idéale (Source : lefigaro.fr)

Quelle drôle d’idée ! Vouloir proposer une nouvelle variation parodique du célèbre mythe de Mary Shelley après le génialissime «Frankenstein Junior» de Mel Brooks est ce que l’on peut appeler, un sacré défi.

Pour le relever, Jessua va avoir la bonne (?) idée de s’approprier totalement cette fable déjà maintes et maintes fois adaptée sur grand écran, de tenter d’en faire une relecture moderne et insolite à la fois tendre, amusante et divertissante.

Mais tenter n’est pas forcément réussir et Jessua qui nous avait habitué à beaucoup mieux, va malheureusement ici, se prendre les pieds dans le tapis.

On le pensait pourtant apte à revisiter à sa manière, le mythe de l’apprenti-sorcier. Il suffit de se souvenir avec quelle justesse il avait traité dans «Traitement de Choc», la question des manipulations génétiques, de cette folie de certains scientifiques qui se croient plus forts que la nature.

Incapable de se jouer de l’énorme poids des personnages de Mary Shelley, il est ici complètement dépassé et tombe trop vite dans la gaudriole la plus poussive et grossière qui soit. Les gags sont ratés, le script bourré d’incohérences hallucinantes (la dernière partie semble même improvisée)… Bref, on est pas loin du bon vieux nanar à la française.

Même les acteurs semblent regretter de s’être embarqué dans une telle aventure. Jean Rochefort apathique est bien peu crédible en docteur Frankenstein du pauvre, Eddy Mitchell compose quant à lui avec difficulté, une créature ridicule et pataude. Que dire de Fiona Gelin et Herma Vos qui jouent comme un pied…

Dommage car en y regardant de plus près, le film recèle tout de même quelques bonnes intentions malheureusement peu ou pas exploitées : la créature au coeur tendre en quête de reconnaissance et d’amour, la question du lourd héritage de Rochefort ou les clins d’oeil à Boris Karloff.

Indigne du talent de Jessua, ce «Frankenstein 90» est à oublier définitivement.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Frankenstein 90 de Alain Jessua 1984 Exterminator

Frankenstein 90

Notre Avis

Summary:

1.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1