Policier - Thriller

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

Equipe Spéciale de Domenico Paolella 1977

Avec : 

  • Marcel Bozzuffi : Griffi
  • Vittorio Mezzogiorno : Valli
  • Riccardo Salvino : Brogi
  • Nello Pazzafini : Le Tunisien

Origine : Italie

Durée : 92 Min

Une ville énorme aux mains d’aventuriers de haut vol et de gangsters de tout acabit, une Métropole où la vie sans danger est devenue impossible. Une équipe spéciale est formée pour tenter de venir à bout de ce « chaos »… mais quelle équipe ! Karaté, tir « instinctif », casse cou du volant, expert en explosifs, chasseur d’hommes… dans chacune de ces « spécialités, on recrute les meilleurs éléments. A leur tête, le commissaire divisionnaire Griffi : un homme fort, dur et sans scrupule.

Après Rome, Milan, Naples, Turin et Gênes, c’est la ville de Bologne qui sert de décor à ce poliziesco transalpin, tourné en pleine vague du genre. Le réalisateur Domenico Paolella n’a alors jamais tourné de polar urbain et doit collaborer avec l’éternel Dardano Sacchetti pour l’écriture du script. Si les deux hommes se mettent rapidement d’accord sur la trame, ils vont néanmoins s’opposer sur son traitement.

Quand Paolella veut décrire le climat d’insécurité, d’insurrection qui règne à l’époque de l’autre côté des Alpes en mettant en avant la dimension politique et sociale de son récit, Sacchetti lui, préfère tout miser sur l’action, le spectacle, écarter tout discours.

Il se justifiera en expliquant vouloir répondre aux attentes du public qui pour lui, ne se déplace pas dans les salles pour qu’on lui parle de son quotidien mais uniquement pour se divertir. C’est la production qui va trancher et choisir presque naturellement la position «commerciale» du scénariste, désireuse plus que tout de profiter du filon alors lucratif du polar à tendance réactionnaire.

En vieux filou, Sacchetti ne va finalement pas trop se fouler et livrer un scénario quasi-similaire à celui d’un autre poliziesco, «Section de chocs» (Quelli della Calibro 38), sorti un an plus tôt et réalisé par Massimo Dallamano. Un pur produit d’exploitation, musclé, efficace qui voyait (déjà) l’excellent Marcel Bozzuffi à la tête d’une brigade spéciale de la police.

Rebelote, le même Bozzuffi monte également ici un groupe pour mettre fin aux agissements d’un tueur fou incarné par le très inquiétant (et très bon) Vittorio Mezzogiorno. Explosions, fusillades, torture (voir l’hallucinante scène de castration), course poursuite, nudité gratuite…. On ne déroge pas non plus aux règles traditionnelles du poliziesco. Si l’ensemble est correctement emballé et ne manque pas de rythme, il n’a absolument rien d’original.

Et quoi qu’en dise Sacchetti, il y a bien un discours ici (le même d’ailleurs que dans la plupart des films du genre). Un discours douteux qui cautionne la solution d’une justice expéditive, plaçant la police (et la population) au même niveau que les malfrats. La scène finale illustre à elle seule ce malaise.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Equipe Spéciale de Domenico Paolella 1977 Exterminator

Equipe Spéciale

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1