Fantastique - SF

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

E.T L’Extra-Terrestre de Steven Spielberg 1982

Avec : 

  • Dee Wallace : Mary
  • Henry Thomas : Elliott
  • Peter Coyote : Keys
  • Drew Barrymore : Gertie

Origine : USA

Durée : 115 Min

Un appareil extraterrestre atterrit en pleine nuit dans les environs de Los Angeles. Ses occupants, botanistes, envoyés sur Terre en mission d’exploration, recueillent quelques plantes. L’un d’eux s’éloigne du groupe et explore la forêt avant de s’arrêter, fasciné par les lumières de la ville au loin. C’est sa première découverte de la civilisation humaine. Mais un groupe d’hommes en voitures débarque et traque la créature qui tente alors de rejoindre ses semblables. Ces derniers, évitant le contact avec les humains, font décoller le vaisseau et quittent la planète en toute hâte. L’extraterrestre désormais seul et apeuré arrive à se frayer un chemin vers un quartier résidentiel où vit une famille en crise : Mary, mère divorcée et ses trois enfants Elliot, Michael et Gertie. Elliott, 10 ans, ne tarde pas à découvrir la créature qui s’est réfugiée dans son jardin et, après des moments de frayeurs, l’invite dans sa chambre. Liés par un lien psychique, les deux êtres ne tardent pas à devenir très proches. Elliott baptise son nouvel ami E.T. (Extra-Terrestre). Bientôt aidé par sa petite sœur et son frère aîné, Elliot va alors tenter de garder la présence d’E.T. secrète. E.T. n’aspire qu’à une chose : retrouver les siens par tous les moyens. Il se met alors à construire un appareil de communication, en combinant plusieurs outils et jeux électroniques, et tente d’appeler l’espace. Mais sa santé décline et il entraîne également le jeune humain avec lui vers la mort. Au même moment, l’armée découvre son existence et investit les lieux pour construire un laboratoire de recherches… (Source : wikipédia.fr).

Nous sommes au début de l’année 1981. Steven Spielberg, éprouvé par le tournage épique des «Aventuriers de l’Arche Perdue», a envie de se consacrer à un sujet plus modeste, plus personnel. Il réfléchit à un projet portant sur le divorce et ses répercussions sur la vie d’un jeune garçon. Le cinéaste ayant lui-même vécu très jeune, la séparation de ses parents. Il a également une autre idée apparue sur le tournage de «Rencontres du 3ème Type», une nouvelle histoire d’extra-terrestre débarquant sur terre pour, cette fois,  s’y installer.

Spielberg se demande alors pourquoi ne pas «mélanger» ces deux histoires pour n’en faire qu’une. Il fait ainsi appel à la scénariste Melissa Mathison, compagne de Harrison Ford à cette époque, pour la mettre en forme avec pour consigne de la raconter du point de vue des enfants.

La «Columbia» se montre immédiatement intéressée et décide de produire le film. Pourtant, alors que la pré-production est déjà bien engagée, le studio préfère se retirer pour se consacrer au développement d’un autre projet intitulé «Starman» que réalisera John Carpenter. Spielberg se tourne alors vers «Universal» qui accepte de reprendre la production. Bien leur en a pris, «E.T L’Extra-Terrestre» deviendra un véritable phénomène de société engrangeant près de 800 M$ de recettes à travers le monde (9ème plus grand succès de tous les temps).

30 ans après sa sortie, ce conte de fée familial n’a rien perdu de sa magie. L’idée géniale de Spielberg a été de privilégier l’interprétation au détriment des effets-spéciaux, parvenant au travers de ces enfants, à nous amuser, nous enchanter, nous émouvoir. Un émerveillement de chaque instant, sans abondance d’artifices, basé uniquement sur l’expression des sentiments. Bref, un film à 10000 lieux des produits de consommations sans âme dont Hollywood nous abreuve à longueur de temps.

C’est aussi l’une des rares fois que «l’étranger» nous est montré de manière positive, amicale, cet extra-terrestre symbolisant à lui tout seul, les valeurs d’ouverture et de partage qui animent le cinéaste. Une manière pour Spielberg de réveiller une Amérique totalement renfermée sur elle-même. Les plus croyants pourront également voir en cet «E.T», une représentation christique, dotée de pouvoirs «réparateurs» (le fameux doigt), venue sur terre pour réconcilier cette famille déchirée.

Cette richesse thématique n’est bien évidemment pas la seule force de ce film. La réalisation de Spielberg, subtile (avec le choix de pas montrer le visage des adultes),  pleine de légèreté, évitant toute mièvrerie, appuyée par la magnifique photographie de Allen Daviau, est un véritable enchantement. Le cinéaste fait également une nouvelle fois preuve de son art du découpage, livrant un film d’une parfaite fluidité et de sa capacité à diriger de jeunes acteurs, tous très attachants.

 Que dire de plus à part qu’«E.T» n’est rien de moins qu’un véritable chef d’oeuvre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
E.T L’Extra-Terrestre de Steven Spielberg 1982 Exterminator

E.T L'Extra-Terrestre

Notre Avis

Summary:

5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1