Fantastique - SF

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Devil de John Erick Dowdle 2010

Avec : 

  • Chris Messina : Bowden
  • Logan Marshall-Green : Mechanic
  • Jenny O’Hara : Femme agée
  • Bojana Novakovic : Jeune Femme

Origine : USA

Durée : 80 Min

À Philadelphie, cinq individus débutent leur journée le plus banalement du monde. Ils pénètrent dans un immeuble de bureaux et montent dans l’ascenseur. Personne ne se connaît ni ne se salue. Ils n’auront à partager cet espace clos que pour un court instant. Mais, quand l’ascenseur reste bloqué, ce qui semblait aléatoire, s’avère vite parfaitement intentionnel, et leur sort ne leur appartient plus. Ces cinq inconnus vont voir leurs secrets exposés au grand jour, et chacun va devoir répondre de ses fautes. Doucement, méthodiquement, leur situation évolue de la simple contrariété à l’angoisse, puis à l’horreur totale. Un à un, l’adversité les frappe, alors que le doute quant à l’identité de l’auteur de ces terribles événements plane sur toutes les têtes… jusqu’à ce qu’ils comprennent la vérité : l’un d’eux est le diable en personne. Quand toute assistance venue de l’extérieur s’avère inutile, les passagers restants sont forcés de réaliser que leur seule chance de s’en sortir est de faire face aux crimes qui les ont menés là où ils sont aujourd’hui. (Source : Allociné).

« Sixième Sens », « Incassable » ou « Phénomènes »… On ne présente plus les films du sympathique M. Night Shyamalan. Considéré comme un véritable phénomène au début des années 2000, la carrière du cinéaste d’origine indienne n’a pourtant pas cessé de décliner depuis.

Constamment critiqué et raillé par la presse, le public a fini également par le lâcher, fatigué par l’utilisation systématique de ses fameux « Twists » dans chacun de ses films.

Début 2010, Shyamalan décide de prendre un peu de recul en choisissant de confier certains de ses scénarii regroupés sous l’appellation « Night Chronicles » à une nouvelle génération de cinéastes.

Le premier sera donc ce « Devil » : Un thriller fantastique à petit budget sous forme de huis-clos christique plutôt classique.

Il sera donc question de présence diabolique, de péchés et de rédemption dans ce film qui flirte souvent avec le pire des productions religieusement moralisatrices.

Heureusement, le récit est suffisamment concis (le film dure 1h20 tout emballé) pour ne pas nous abreuver de leçons pieuses, se concentrant finalement plus à installer un climat d’angoisse et de suspicion plutôt réussi.

En cela, le film est relativement efficace. On rentre quasi immédiatement dans le cœur de l’histoire, de manière directe, sans perdre inutilement du temps dans sa mise en place.

Jouant constamment sur la subjection, John Erick Dowdle nous réserve quelques scènes intéressantes et assez bien réalisées. Le casting composé de quasi-inconnus est correct, la gestion de l’espace maitrisée et la photographie du génial Tak Fujimoto toujours parfaite.

Dommage que le script de Shyamalan ne réserve que trop peu de surprises, laissant rapidement à l’abandon les quelques pistes intéressantes qui se présentaient à lui, nous proposant finalement une histoire des plus convenues qui se terminera un peu en eau de boudin.

On en retient donc un film propre mais sans saveur que l’on aura vite oublié après l’avoir vu.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Devil de John Erick Dowdle 2010 Exterminator

Devil

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1