Policier - Thriller

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Deux Hommes Dans la Ville de José Giovanni 1973

Avec : 

  • Jean Gabin : Germain Cazeneuve
  • Alain Delon : Gino Strabliggi
  • Michel Bouquet : Goitreau
  • Mimsy Farmer : Lucie

Origine : France/Italie

Durée : 100 Min

Gino (Alain Delon) est condamné à douze ans de prison pour l’attaque d’une banque, libéré deux ans d’avance grâce à un éducateur bienveillant, Germain Cazeneuve (Jean Gabin), qui se porte garant de la bonne conduite de Gino, et veille à la réinsertion réussie de son protégé. Gino retrouve son épouse Sophie (Ilaria Occhini) qui l’a patiemment attendu durant ces dix années, et reprend goût à la vie. Des liens d’affection naissent entre Gino et Cazeneuve ; souvent l’ancien détenu et son épouse sont conviés à partager des moments de convivialité. Gino s’entend bien avec le fils de Cazeneuve, Frédéric (Bernard Giraudeau). Un jour qu’ils rentrent de week-end, allant quitter la famille de Germain Cazeneuve, un malheur arriva : victime d’un accident causé par un chauffard, Sophie décède… (Résumé : Source : Wikipédia.fr)

Dernière collaboration entre les 2 « grands », Jean Gabin et Alain Delon, après les classiques « Mélodie en sous-sol » et « Le Clan des Siciliens », ce film est plus qu’un simple film policier, c’est surtout l’histoire d’une amitié indéfectible entre 2 hommes que tout oppose.

D’un côté, Gino interprété par Alain Delon, braqueur repenti, qui à sa sortie de prison, a décidé de se ranger, de changer de vie. De l’autre, Germain interprété par Jean Gabin, qui l’a suivi en prison et qui l’aidera à se réinsérer dans la société en allant jusqu’à partager avec lui, une amitié forte, entre respect et admiration. (Delon devenant très complice avec le fils de Gabin dans le film, le jeune et, alors quasi inconnu Bernard Giraudeau).

Le scénario, divisé en 2 parties, se consacre pour commencer à cette amitié, d’abord naissante, puis profonde. Giovanni tirant le meilleur de ses 2 stars qui n’essaient à aucun moment, de prendre le pas sur l’autre. Chacun se respectant aussi bien dans le film que dans la vie.

Tout allait bien jusqu’à ce qu’un flic zélé, déja responsable de l’arrestation de Delon 12 ans auparavant, décide de harceler ce même Delon, persuadé qu’il sera incapable de se ranger. Ce flic interprété admirablement par Michel Bouquet, est une véritable pourriture. Prêt à tout pour compromettre Delon, jusqu’à tenter de l’impliquer dans les agissements de ses anciens complices toujours actifs. Deux d’entre eux, étant interprétés par Victor Lanoux et un tout jeune Gérard Depardieu.

Voici donc l’enjeu de cette seconde partie, allant constamment crescendo, tant les provocations de Bouquet sont de plus en plus pressantes, tant la passivité de Delon s’amenuise devant un tel harcelement, tant l’incapacité de Gabin de désamorcer une issue fatale pour l’un comme pour l’autre est inéluctable.

Pour avoir parfaitement tissé les liens entre ces personnages dans la première partie, Giovanni réussit de manière juste et intense, la montée en tension de la seconde. Un suspense haletant, un climax à couper le souffle, on ressort de ce polar assez éprouvé.
Une véritable mention à Michel Bouquet qui interprète de superbe manière ici , l’un des personnages les plus détestable du cinéma de ces 40 dernières années.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Deux Hommes Dans la Ville de José Giovanni 1973 Exterminator

Deux Hommes Dans la Ville

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1