Horreur

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Destination Finale de James Wong 2000

Avec : 

  • Devon Sawa : Alex Browning 
  • Ali Larter : Clear Rivers
  • Kerr Smith : Carter Horton
  • Kristen Cloke : Valerie Lewton

Origine : USA/Canada

Durée : 98 Min

Pour le petit groupe d’étudiants, le voyage à Paris s’annonçait bien. Mais peu avant le décollage de leur avion, Alex a soudain une vision fulgurante : l’appareil va exploser en vol. Parce qu’il va tenter d’alerter les passagers, il sera expulsé de l’avion avec cinq de ses camarades et son professeur. Lorsque, quelques minutes plus tard, l’appareil explose, ils seront les seuls survivants… Pour Alex, ce don de voyance qui lui a sauvé la vie est aussi une malédiction. Comment expliquer ses visions ? D’ou lui vient ce fascinant pouvoir ? (Résumé : Source : cinemovies.fr).

Longtemps, le cinéma américain a cherché l’incarnation la plus horrifiante du serial killer. Souvent surhumains, possédant des pouvoirs de survie incroyables, les scénaristes se sont longtemps laissés entrainer dans une surenchère de plus en plus invraisemblable. Les exemples de Jason Voorhees, Michael Myers ou Freddy Krueger sont là pour le confirmer. Mais aussi impressionnants et quasi invincibles sont-ils, il y a toujours un moyen de les éliminer (même un temps), chacun ayant sa propre faille.
Mais alors comment trouver le monstre absolu, celui qui quoi qu’il advienne, accomplira ses desseins…

Désireux de surfer sur le retour à la mode du slasher en ce début des années 2000, James Wong se devait de trouver une idée originale pour se démarquer des autres productions. Cette idée fut que cette fois-ci, c’est la mort elle-même qui allait endosser le rôle de sérial killer. Une excellente idée qui permettait une nouvelle approche du genre, beaucoup plus excitante. Impersonnelle, invisible, invincible, il est en effet impossible de savoir quand elle va frapper et qui elle va frapper. Ici, sa cible sera six jeunes gens qui ont osé la défier en survivant à un crash aérien mais qui ne tarderont pas à être rattrapés les uns après les autres.

Le film s’ouvre donc sur cette longue et excellente séquence qui voit nos six « héros » rescaper à une catastrophe aérienne après que l’un d’eux en eu la prémonition. Le décor est planté. Ils ont réussi à échapper à la mort, à déjouer son « plan », ils devront payer.
Le fait que l’on ne puisse à aucun moment, anticiper la suite des évènements, à savoir, sur qui, quand et comment, la mort va t-elle s’abattre, participe sans contexte à la réussite du film. Par la surprise, Wong distille parfaitement un sentiment d’angoisse tout au long du métrage, soutenue par le fait qu’il est finalement, impossible de lutter.

On regrettera cependant, les trop nombreuses scènes explicatives qui ralentissent un rythme pourtant assez soutenu mais c’est surtout le final particulièrement raté qui provoque le plus de déception. Imposé par la production, il n’apporte absolument rien à un récit qui aurait pu se terminer sans encombre sur la séquence précédente. Sans décrédibiliser le reste du long métrage, il ne ponctue pas de la meilleure des manières (il faut voir aussi la vision toute américaine de Paris) ce sympathique film d’épouvante qui plus que divertir, provoque une réflexion intéressante sur la possibilité d’un destin auquel on ne peut échapper.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Destination Finale de James Wong 2000 Exterminator

Destination Finale

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1