Fantastique - SF

Published on février 4th, 2014 | by Exterminator

0

Daredevil de Mark Steven Johnson 2002

Avec : 

  • Ben Affleck : Matt Murdock/Daredevil
  • Colin Farrell : Bulleye
  • Jennifer Garner : Elektra Natchios
  • Michael Clarke Duncan : Wilson Fisk/The Kingpin

Origine : USA

Durée : 103 Min  

Avocat le jour, super-héros la nuit, Matt Murdoch possède une ouïe, un odorat, une force et une agilité incroyablement développés. Bien qu’il soit aveugle, son sens radar lui permet de se diriger et d’éviter le moindre obstacle. Inlassablement, cet être torturé arpente les rues de New York à la poursuite de criminels en tout genre qu’il ne peut punir au tribunal.
Daredevil aura à affronter Kingpin, alias Le Caïd, qui dirige d’une main de fer la mafia new-yorkaise, ainsi que son homme de main Bullseye, alias Le Tireur.(Résumé : source : cinemovies.fr)

Le succès phénoménal de « Spiderman » en 2001 a donné des idées aux producteurs US en manque de liquidité et va lancer une longue vague d’adaptation de comics.  C’est notamment Stan Lee, patron de Marvel qui s’en frotte encore les mains. « Ironman », « Captain America », les « Avengers » et j’en passe…

Ici, c’est Matt Murdoch, alias Daredevil qui a droit a son propre film. Le « super héros » qui, adolescent, après un accident, devient aveugle et développe des capacités inouies, motivées par une volonté de justice et de vengeance. Sur le papier, l’adaptation de ce comics plutôt sympathique était prometteuse et donnait envie mais c’était sans compter sur nos « amis » d’Hollywood, des producteurs devenus d’ignobles financiers qui ne pensent que trop souvent, au marchandising qu’à la réelle qualité de leurs films.

Malheureusement ici, cette image d’Epinal ne fait que se vérifier, et, avouons-le, il y a de quoi se mettre extrèmement en colère quand on voit le resultat de ce qui n’est qu’une ineptie cinématographique, un gachis de pellicule et de talents, le massacre d’un personnage de super héros qui, à la base, est loin d’être ridicule.

Bon…d’abord, quel est l’imbécile qui a pensé à Ben Affleck pour incarner Daredevil ? Comment Stan Lee a t’il pu produire ce pur produit pour ados US aussi intéressant qu’une pub Mc Do ? Bref….c’est moche, filmé avec les pieds (le combat rencontre entre Affleck et Elecktra est affligeant…), envahi par une bande son assourdissante hors sujet.

Que dire du final et de l’affrontement entre Daredevil et le caïd (devenu black pour le film, merci le quota) et Colin Farell qui est à mourir de rire dès sa première apparition et qui cabotine jusqu’à plus soif…..Tout est calibré, sans personnalité, insipide. Au final, Daredevil passe pour un super héros de supermarché.

Oust !!!!!

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Daredevil de Mark Steven Johnson 2002 Exterminator

Daredevil

Notre Avis

Summary:

1.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1