Drame

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Croque la Vie de Jean Charles Tacchella 1981

Avec : 

  • Carole Laure : Thérèse
  • Brigitte Fossey : Catherine
  • Bernard Giraudeau : Alain
  • Alain Doutey : Jérôme

Origine : France

Durée : 105 Min

Trois jeunes amis des Arts appliqués créent une P.M.E. Amitié et affaires ne font pas toujours bon ménage. 1973, 77, 81… Les années passent et Thérèse, Catherine et Alain se sont séparés, retrouvés, mariés, avec des enfants. Leur amitié n’a pas disparu mais la vie passe si vite ! Il décident que finalement se sont encore de grands enfants. ( Résumé : Source : cinemotions.com)

Avant le sympathique « Escalier C » mais surtout après l’excellent « Cousin, Cousine », Tacchella nous propose à nouveau, une chronique de trentenaires encore adolescents parcourant les années 70 avec leur lot de mésaventures amicales et sentimentales.

Décrivant parfaitement les désillusions post soixante-huitardes dans une France à droite entre Pompidou et Giscard, Tachella nous livre un film fort agréable, soutenu par un excellent trio d’acteurs. A commencer par la trop rare, Brigitte Fossey, juste dans le rôle de cette femme qui n’arrive pas à oublier ses espoirs d’un monde meilleur, préférant toujours s’occuper des autres que d’elle-même. Il y a ensuite Carole Laure, la plus paumée, ne sachant jamais vers quelle direction aller, qui passe d’hommes en hommes et même d’hommes en femmes, de jobs en jobs sans but particulier….Heureusement pour elle, l’enfant qu’elle aura avec l’un des nombreux hommes qui ont partagé sa vie, lui donnera le plus bel enjeu de sa vie. Et puis il y a Bernard Giraudeau, l’artiste incompris, d’abord rebelle puis apprenant lui aussi qu’il est parent, décide de se ranger dans une vie pepère auprès de la mère de son enfant. Mais il ne cessera de se sentir à l’étroit dans cette vie qui ne lui correspond pas.

Tacchella décrit avec subtilité ces parcours chaotiques où on se sépare, où on se revoit comme cette longue scène d’un dimanche à la campagne où la joyeuse équipe est réunie autour d’amis communs (voir la mémorable scène de tête à claques) mais où chacun se rend compte au final qu’il n’a pas forcement eu jusqu’à lors, la vie qu’il espérait (la soirée déguisée de la fin du film en est la parfaite métaphore).

Le film se suit avec beaucoup intérêt, leurs histoires pouvant toucher chacun de nous, grâce à un scénario tendre qui multiplie les situations très bien écrites (excellente scène de retrouvailles entre Giraudeau et Fossey d’abord décidés à faire l’amour en souvenir du bon vieux temps mais qui n’ont uniquement besoin que d’une présence familière et rassurante), sans parler de l’interprétation et de la mise en scène captant au mieux les émotions.

Loin des chroniques pompeuses et trop parisiennes de ces dernières années, ce film est une véritable bouffée d’oxygène dans un genre souvent soporifique.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Croque la Vie de Jean Charles Tacchella 1981 Exterminator

Croque la Vie

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1