Action - Aventure

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Commando de Ian Sharp 1982

Avec : 

  • Lewis Collins : Capt Skellen
  • Judy Davis : Frankie Leith
  • Richard Widmark : Arthur Currie
  • Edward Woodward : Commandant Powell

Origine : UK/Suisse

Durée : 120 Min

Londres, 1982. Au cours d’une manifestation organisée par les militants de la « Voix du peuple », un groupe pacifiste luttant contre le nucléaire, un homme est abattu au nez et à la barbe du service d’ordre. Cet homme était un agent des services de renseignements britanniques, infiltré dans l’organisation depuis quelque temps déjà. Sa mission tirait à sa fin ; il avait en effet découvert que certains leaders de cette organisation préparaient un attentat de grande envergure pour frapper l’opinion publique. Pour le remplacer, un nom s’impose d’emblée : celui de Peter Skellen, un brillant officier du S.A.S. (Secret Air Service). A la suite d’une mise en scène, Skellen est radié du S.A.S. pour avoir brutalisé deux officiers étrangers. Son physique attirant va servir au mieux sa mission. Il devient très vite l’amant de Frankie, une militante de la « Voix du peuple ». (Source : cinédestin)

Entre la fin des années 70 et le milieu des années 80, les actions terroristes de revendication politique, se multiplient à travers le monde. De l’Afrique à l’Europe en passant par le Proche Orient, le globe connait une vague sans précédent où la moindre contestation justifie une action.

Forcément, le cinéma n’allait pas se priver d’exploiter ce climat d’insécurité mondial et le nombre de projets s’inspirant de ces faits divers se mit à gonfler rapidement. Pour le cas présent, direction Londres pour l’une des plus grosses productions de l’année 82 outre manche.

Surfant sur une crainte toujours plus grandissante du nucléaire à l’époque (voir « Le Jour d’Après » produit aux USA, l’année suivante), ce film nous narre comment les S.A.S vont devoir déjouer une action terroriste de grande ampleur fomentée par un groupuscule anti-nucléaire soi-disant pacifiste. Un pitch des plus simplistes pour un film que l’on peut prendre de deux manières totalement différentes.

Si l’on a décidé de se poser devant un simple film d’action espionnage en faisant totalement abstraction du fond, alors oui… On passe un très bon moment, le film étant ultra efficace malgré quelques longueurs et un final qui laisse un peu sur sa fin.

De l’infiltration à la prise d’otage finale, la tension monte crescendo grâce à une intrigue plutôt bien ficelée sauf quelques « coquilles » grossières et erreurs de mise en scène et de montage presque impardonnables.

Dans la droite lignée des films de commandos, le film se regarde donc avec un enthousiasme certain, porté par un casting solide avec Lewis Collins, star de la série « Les Professionnels » et une excellente Judy Davis

Après, si l’on décortique le film en profondeur, on peut tout de même émettre quelques doutes quant à l’axe choisi. En effet, on ne peut nier que le film se situe clairement du côté des pro-militaristes, faisant passer les pacifistes, financés par d’obscurs mafieux, pour des illuminés prêts à faire sauter… des missiles nucléaires pour que leur message soit entendu…

Heureusement, l’armée est là pour tout remettre en ordre…

Pas de demi-mesure donc et surtout pas de réflexion très fine sur un sujet plus que polémique.

A chacun de faire son propre jugement…

Reste un bon film d’action qui, malgré de nombreux signes de vieillesse, tiens encore bien la route.

Extrait

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Commando de Ian Sharp 1982 Exterminator

Commando

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1