Fantastique - SF

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Cocoon de Ron Howard 1985

Avec : 

  • Brian Dennehy : Walter
  • Steve Guttenberg : Jack Bonner
  • Don Ameche : Art Selwyn
  • Hume Cronyn : Joe Finley

Origine : USA

Durée : 117 Min

Les pensionnaires d’une maison de retraite vont régulièrement, au cours d’expéditions secrètes, se baigner dans la piscine d’une villa voisine. Ils s’aperçoivent que l’eau leur est bénéfique. Ce pouvoir de jouvence est dû au fait que des cocons, renfermant des extraterrestres, sont immergés dans la piscine en attendant leur rapatriement. (Résumé : Source : cinemovies.fr)

Après la sympathique comédie sous-marine « Splash » avec Daryl Hannah et Tom Hanks, l’inégal Ron Howard ne quitte pas l’eau en mettant en image, le très bon script de Tom Benedek. Véritable réflexion sur la vieillesse et la mort mais aussi, pointant l’égoïsme de l’homme et les valeurs de l’amitié, le film est un poil moralisateur mais l’émotion que parvient à transmettre Howard, efface les quelques réserves que le film peut soulever.

Ce long métrage commence doucement avec la présentation des pensionnaires d’une résidence de vieillesse, dont certains sont proches de la fin. Emmenés par les fringants Don Ameche (décédé en 1993), Hume Cronyn (décédé en 2003) et Wilford Brimley (toujours de ce monde), le portrait de ces petits vieux est touchant, chacun voyant ses capacités diminuer (Brimley qui perd son permis car sa vue est trop basse, Cronyn apprenant qu’il est atteint d’un cancer), conscients à leur manière de ce qui les attends. Ils décident donc de profiter, en companie de leurs épouses de ce qui leur reste de vie, notamment en se baignant régulièrement dans une piscine voisine de leur résidence.

Une comédie dramatique de vieux pour vieux ? Bien sûr que non. En effet, parallèlement, nous suivons le portrait de ce petit groupe étrange venu en Floride, repêcher des cocons non idéntifiés. Emmené par le très bon Brian Dennehy, on apprendra assez vite que ce groupe est composé, en fait d’extra terrestres venus chercher certains des leurs, enfermés dans des cocons aux fonds des mers depuis plus de 10000 ans.

Quel rapport entre les petits vieux et les extra terrestres me direz vous ? Pour préserver leur cocons, le petit groupe les plonge dans une piscine de jouvence, la même qu’utilisent les petits vieux qui se sentent de mieux en mieux. Sans dévoiler la suite, le script nous réserve de très beaux moments d’émotions et de suspense, le scénario multipliant les enjeux autour d’une intrigue unique mais riche. La réalisation de Ron Howard est assez sobre, totalement au service du scénario et de son excellent casting, chacun y étant vraiment impliqué et attachant. On n’oubliera pas aussi le sympathique Steve Guttenberg, le mythique Carey Mahoney de « Police Academy ».

Une très belle partition du regretté James Horner, soutenant parfaitement les moments d’émotion. Seul bémol, les effets spéciaux, très réussis pour l’époque avec un Oscar à la chef, qui ont pris un petit coup de vieux, près de 20 ans plus tard.

Une très belle fable fantastique, émouvante et parfaitement interprétée où plane quand même, l’ombre lointaine du cultissime « E.T » de Steven Spielberg sur quelques aspects. Cela reste tout de même un excellent spectacle familial.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Cocoon de Ron Howard 1985 Exterminator

Cocoon

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1