Action - Aventure

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Class 1984 de Mark L.Lester 1982

Avec : 

  • Perry King : Andrew Norris
  • Merrie Lynn Ross : Diane Norris
  • Timothy Van Patten : Peter Stegman
  • Roddy McDowall : Terry Corrigan

Origine : Canada

Durée : 98 Min

Dans un futur proche, un jeune professeur de musique se heurte à un gang d’adolescents extrémistes, échappant à tout contrôle.
Andy Norris, jeune professeur de musique, est nommé en remplaçant au lycée Lincoln. Très vite, il se heurte à Peter Stegman, un adolescent meneur et sa bande. Il tente tout d’abord d’apprivoiser la violence des adolescents. Le suicide d’un étudiant, sous l’emprise de la drogue, le choque particulièrement. Il sait que la drogue a été vendue par Stegman, mais l’unique adolescent témoin, Arthur, refuse de parler. Très vite, Norris subit les pressions et menaces des adolescents turbulents, particulièrement après avoir refusé Stegman dans son orchestre, malgré ses qualités musicales. Destructions de voitures, menaces, etc., la relation entre le professeur et son élève atteindra vite le point de non retour ! (Source : wikipedia).

Depuis le milieu des années 70, le cinéma Bis américain « profite » de la montée de l’insécurité pour enchainer avec succès les productions faisant de l’auto-défense, une solution voire une obligation pour tenter d’enrayer ce phénomène devant l’inefficacité des pouvoirs publics.

Au-delà du débat discutable que peut susciter ce genre de films, il est regrettable que la majorité de la production n’ait pas dénié se pencher sur ce constat sociologique de manière constructive plus que jamais d’actualité.

Les producteurs ont en effet, préféré privilégier l’aspect violent et « spectaculaire » du phénomène, éveillant et consolidant nos instincts les plus primaires, sans se pencher sur ses causes et conséquences.

Mark L. Lester va s’intéresser ici à la violence grandissante dans les établissements scolaires des grandes zones urbaines, à l’image du « Graine de violence » de Richards Brooks, film avant-gardiste sorti près de 30 ans plus tôt, auquel il fait clairement référence.

SI le film de Brooks proposait une analyse pertinente des rapports difficiles entre professeurs et élèves dans les zones d’éducation défavorisées, Lester préfère lui, suivre la vague des « vigilante flicks»,  à l’image des séries B qui fleurissent à l’époque.

Il y a des méchants élèves, il faut les éliminer coute que coute pour le bien de la communauté. Voila donc à quoi se résume finalement ce simple film que n’offre finalement aucune réflexion, malgré quelques pistes que Lester prend malheureusement soin de ne pas développer.

Pour le reste, si on l’on met de côté ce discours primaire, simpliste, voire dangereux, il faut bien avouer que le film est d’une redoutable efficacité, se plaçant bien au dessus des séries B du genre.

Ceci grâce à l’évident savoir faire de Mark L. Lester qui fait monter la sauce de manière crescendo, sans accroc pendant les ¾ du film jusqu’au déferlement de violence des 20 dernières minutes.

Côté cast, on reconnaitra un tout jeune Michael J.Fox pour l’un de ses toutes premières apparitions.

Les amateurs y trouveront donc leur compte, le réalisateur allant parfois assez loin dans la violence graphique et psychologique. Les autres devront se contenter d’un énième plébiscite pour des méthodes contestables.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Class 1984 de Mark L.Lester 1982 Exterminator

Class 1984

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1