Documentaire

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Chacun son Cinéma de Divers Réalisateurs 2007

Avec : 

  • Isabelle Adjani (Archives)
  • Anouk Aimée (Archives)
  • Fred Astaire (Archives)
  • Brigitte Bardot (Archives)

Origine : France

Durée : 119 Min

35 réalisateurs d’origines très variées (25 pays différents) ont tous mis en scène un court métrage de 3 minutes, sur le thème de la salle de cinéma. Le film en regroupe 33 puisque les frères Coen et les frères Dardenne travaillent ensemble. Celui de David Lynch ne faisait pas partie du film mais a été présenté en ouverture du festival. (Résumé : Source : Wikipédia)

Pour fêter les 60 ans du festival de Cannes, Gilles Jacob avait « commandé » à tous les réalisateurs les plus côtés (ou surcôtés, c’est selon les avis), en tous cas, aux habitués de la Croisette, de livrer un court métrage de 3 minutes sur leur vision du cinéma calqué sur le modèle du très moyen « Paris, je t’aime », sorti quelques mois plus tôt. Tous ces courts métrages sont donc réunis ici pour un ensemble, il fallait s’y attendre, plus qu’inégal.

En effet, il n’y a pas plus casse gueule comme exercice que le film à « sketch ». Très peu nombreuses sont les exceptions qui permettent de croire en l’utilité de cet exercice. Pour cela, il faut se tourner vers l’Italie avec quelques films mémorables comme « Les Monstres ».

Mais là où ces films autour d’un même genre (la comédie), c’est ici un eclectisme d’univers qui se rencontrent mais qui ont beaucoup de mal à cohabiter.

Au final, même si quelques uns se détachent (très peu), l’ensemble est ennuyeux, pompeux, frisant parfois le foutage de gueule (bravo Mr Chahine, vous avez la Palme). Beaucoup nous livrent des courts au diapason de leur image auteurisante frisant l’insupportable (Angelopoulos, les frères Dardenne, Kiarostami, Gitai, Hou Hsiao Hsien, Ruiz, Wong Kar Wai, de Oliveira). D’autres sont simplement ratés ou sans intéret : les Zhang Ymou, Jane Campion, Ming Liang, Cimino, Loach, Wenders, Depardon, Assayas, Egoyan

Heureusement, certains sont là pour sauver l’entreprise du désastre : Bille August (très sympa), Walter Salles (une vraie bouffée d’oxygène), Chen Kaige (très belle réalisation), Cronenberg (toujours aussi intrigant), Gus Van Sant (simple mais beau), Lelouch (d’une appréciable sobriété), Inarritu (subjuguant), Moretti devant les sympathiques courts de Polanski, Kitano, Konchalovsky, Suleiman et Kaurimaki.

Et puis il y a le Lynch qui fait du……Lynch. Difficile d’avoir un avis…
Un seul se classe au dessus de tous les autres, c’est le court de Lars Von Trier. Juste Parfait !!

Bref, un catalogue de visions nombrilistes conjugué à de vrais courts et beaux moments de cinéma mais trop rares pour ne pas sombrer souvent dans l’ennui.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Chacun son Cinéma de Divers Réalisateurs 2007 Exterminator

Chacun son Cinéma

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1