Comédie

Published on novembre 20th, 2015 | by Exterminator

0

Cannonball 2 de Hal Needham 1984

Avec : 

  • Burt Reynolds : J.J McClure
  • Dom DeLuise : Victor Prinzim
  • Dean Martin : Jamie Blake
  • Sammy Davis Jr. : Morris Fenderbaum

Origine : USA/Hong Kong

Durée : 108 Min

La course du Cannonball est une equipée qui conduit des tandems à traverser les Etats-Unis en voiture avec en prime une somme mirifique offerte par un Cheik pour les gagnants. Mais un mafioso, Don Don Canneloni, rêve de s’approprier cette somme. La course promet d’être encore plus mouvementée. (Source : cinemotions.com)

Le premier «Cannonball» du nom avec ses poursuites spectaculaires et son casting quatre étoiles devenant l’un des plus gros succès du duo Hal Needham/Burt Reynolds, c’est naturellement qu’une séquelle est mise en chantier dans la foulée, produite par le mythique Raymond Show.

Pas de surprise, on ne change bien sûr pas un cocktail qui a fait ses preuves : Cascades, poursuites et gags qui tachent. Côté casting, on reprend donc (presque) les mêmes et c’est reparti pour 1h45 menés tambours battants.

Les fans du premier film seront aux anges, cette suite reprend à quelques détails près, la même trame avec un entrain et une bonne humeur toujours communicative.

On retrouve donc Burt Reynolds accompagné par son fidèle Dom deLuise, toujours déterminés à remporter la fameuse course. Sammy Davis Jr, Dean Martin (dont ce sera le dernier film), Jackie Chan ou Jack Elam rempilent également avec un plaisir non dissimulé.

Si Roger Moore ou Farah Fawcett ont disparu du casting, on notera l’arrivée notable de Shirley Maclaine, Telly Savalas, Tony Danza et quelques autres célèbres seconds couteaux. Frank Sinatra nous offre même un petit caméo pour ce qui sera sa dernière apparition dans un film.

Pour notre plus grand plaisir, tout le monde à l’air visiblement de s’amuser dans cette aventure aux allures de cartoon grand luxe, même si la sauce prend un «chouïa» moins ici.

Le rythme y est un peu plus poussif, les gags moins efficaces et les cascades moins spectaculaires. On sent aussi une large part faite à l’improvisation, tant  le scénario semble avancer à vue pour se conclure dans une drôle de bouffonade.

Rien de grave. La bonne humeur est toujours au rendez vous, le défilé de grosses cylindrées toujours impressionnant, bref, cette séquelle reste un divertissement sans prétentions, tout à fait plaisant.

Consciente d’avoir fait le tour de la question, la joyeuse équipe ne participera pas au troisième opus produit 5 ans plus tard. Bien leur en a pris, ce nouvel épisode (où se perdra le regretté John Candy) sera d’une nullité embarrassante.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Cannonball 2 de Hal Needham 1984 Exterminator

Cannonball 2

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1