Horreur Affiche Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato 1980

Published on février 5th, 2014 | by Exterminator

0

Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato 1980

Avec : 

  • Robert Kerman : Harold Monroe
  • Francesca Ciardi : Faye Daniels
  • Petty Pirkanen : Jack Anders
  • Luca Barbareschi : Mark Tomaso

Origine : Italie

Durée : 95 Min

Quatre jeunes reporters, travaillant pour une grande chaine de télévision, sont partis en Amazonie afin de tourner un documentaire sur les peuples cannibales qui vivent encore dans la région. On ne les a jamais revu. Le professeur Monroe, un ethnologue renommé, décide de monter une expédition afin de les retrouver. En arrivant en Amazonie, il est accompagné par un guide expert de l’enfer vert et de son assistant. Le trajet n’est pas de tout repos et il est difficile pour Monroe de s’adapter à la jungle. Après un long périple, il parvient à se faire accepter par la plus dangereuse des tribus cannibales, le peuple des arbres. Il comprend très vite que les quatre reporters sont morts. En faisant des dons au peuple des arbres, il parvient néanmoins à récupérer les bandes vidéos. De retour à New-York, le professeur Monroe ainsi que l’équipe de télévision vont visionner ces bandes afin de pouvoir en faire un film choc pour les spectateurs. Mais ce qu’ils vont découvrir sur les images va changer leur perspective… (Résumé : Source : Horreur.com)

L’histoire du cinéma regorge de films polémiques qui auront déchainé des passions parfois extrêmes. Politiques, sexuelles, culturelles, historiques ou religieuses, elles auront finalement donné à ces films, un formidable coup de pub.

Celui-ci en est l’un de ces parfaits exemples.

Nous sommes à la fin des années 70. Ruggero Deodato, cinéaste populaire italien, décide de surfer une nouvelle fois sur la mode du film de cannibales, très en vogue à l’époque.

Déjà réalisateur du « Dernier Monde Cannibale », deux ans plus tôt, Deodato voit ici l’opportunité de réitérer le succès de son précédent film en abordant le thême d’une façon plus insolite.

Divisé en deux parties distinctes, « Cannibal Holocaust », se présente tout d’abord comme un classique film de cannibales avec cette expédition au coeur de l’Amazonie qui a pour mission de retrouver un groupe de reporters disparu, venus filmer le mode de vie d’une tribu. Finalement, ils ne retrouveront qu’un lot de bandes filmées par ces reporters.

Rien de nouveau donc, mais le film gagnera sa sulfureuse réputation grâce à sa seconde partie, avec le visionnage de ces bobines.

Basculant dans le faux documentaire, le film réinvente le « Found Footage », c’est à dire l’utilisation de bandes retrouvées pour créer un nouveau film. « Le Projet Blair Witch », « Paranormal Activity », « Cloverfield » ou « Projet X » autant de films qui reprendront le même principe.

Procédé inédit pour un film commercial à l’époque, beaucoup croiront à la véracité des images issues des bandes retrouvées où l’on découvre le massacre des reporters. Deodato devra prouver devant la justice que tout était faux et qu’aucun acteur ne fut réellement massacré.

Le but de Deodato était aussi, à travers ce film, de proposer une véritable critique du sensationalisme des médias mais également de la bêtise de l’homme occidental qui ne respecte rien ni personne.

Si le film exerce une véritable fascination pour son jusqu’au boutisme, on déplorera la vision de quelques massacres d’animaux, bien réels cette fois, ultra condamnables. C’est lamentable car cela ne se justifie aucunement dans le récit.

Malgré cela, Cannibal Holocaust reste une expérience unique, un film qui ne peut laisser indifférent.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato 1980 Exterminator

Cannibal Holocaust

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1