Policier - Thriller

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

Calibre Magnum pour l’Inspecteur de Michele Massimo Tarantini 1977

Avec : 

  • Luc Merenda : Dario Mauri
  • Enzo Cannavale : Nicola Capece
  • Giancarlo Badessi : Cerullo
  • Fernandino Murolo : Bonino

Origine : Italie

Durée : 88 Min

Dario est un inspecteur de police « mangeur de polenta » (autrement dit un milanais) fraîchement débarqué dans la plus belle ville du monde (vous l’aurez compris, il s’agit de Naples). Sur Place, il se retrouve flanqué d’un Maréchal – Cerulli – haut en couleurs, adapté aux mœurs locales.
Si les deux comparses n’arrêtent pas de se chamailler, ils se lient très vite d’amitié. Ce lien qui les unit sera très rapidement mis à l’épreuve puisque les deux policiers entreprennent de faire tomber le baron de la drogue local. Leur tâche sera facilitée par les acolytes de la grosse ponte qui tentent un à un de doubler le patron. (Résumé : Source : horreur.com)

Sous ce titre français assez ringard, se cache un honnête poliziesco « Napoli si Ribella ». Plus qu’un polar dans la grande tradition de l’époque, c’est à un sympathique buddy movie à l’italienne auquel nous avons droit ici.

Passons sur un scénario des plus classiques (deux flics veulent faire la peau au parrain de la Camorra), pour nous attarder sur ce duo de flics inhabituel dans le poliziesco italien. D’un côté, Luc Merenda, acteur français habitué du genre, égal à lui-même, en sérieux mais généreux flic milanais débarquant dans la fantasque ville de Naples. De l’autre, le non moins fantasque Enzo Cannavale avec qui il devra faire équipe, un acteur napolitain plus habitué aux comédies potaches qu’au polar, au physique atypique, petit, chauve et trapu. C’est lui qui introduira bien sûr, cette dose d’humour (le réalisateur Tarantini étant lui-même un habitué de la comédie), plutot légère et jamais envahissante, qui se fond en tous cas, parfaitement dans l’intrigue.

Deux flics complètement différents, qui auront au début du mal à s’entendre mais qui deviendront de plus en plus proche, comme dans tout buddy movie qui se respecte.

Pour le reste, le film ne manque pas non plus d’intéret, outre le simplicité du scénario où la seule originalité réside dans le fait que l’indic de la police soit la fillette du parrain, il regorge de scènes d’action assez réussies dont une qui n’est pas sans rappeler la mythique poursuite de « French Connection », toute proportion gardée. Le film a aussi sa galerie de gueules, ses moments sexy et la réalisation de Tarantini qui sans être exceptionnelle, reste plutôt dynamique.

Chose surprenante, c’est le nombre inoui de placements publicitaires dans ce film. Presque un plan sur dix est envahi par les objets ou les bouteilles de trois grandes marques d’apéritifs et de bourbons. Au début, on ne fait pas trop attention mais avec un tel matracage, on peut difficilement passer à côté.

Pas le meilleur film du genre mais suffisament atypique pour se laisser embarquer le temps d’un visionnage.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Calibre Magnum pour l’Inspecteur de Michele Massimo Tarantini 1977 Exterminator

Calibre Magnum pour l'Inspecteur

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1