Policier - Thriller

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

Boulevard des Assassins de Boramy Tioulong 1982

Avec : 

  • Jean-Louis Trintignant : Daniel Salmon
  • Marie-France Pisier : Helène Mariani
  • Victor Lanoux : Charles Vallorba
  • Stéphane Audran : Francine

Origine : France

Durée : 105 Min

Daniel Salmon, écrivain en perte de vitesse, vient chercher l’inspiration à Lourciez, petite station de la côte méditerranéenne. Dans l’immeuble qu’il occupe, un meurtre a lieu. Lui-même reçoit un étrange appel téléphonique d’une inconnue et destiné au véritable propriétaire de l’appartement. Salmon se prend au jeu de l’enquête. Il découvre les enjeux sans merci d’une importante opération immobilière à laquelle semble mêlé le maire de la ville, Charles Vallorba… (Source : premiere.fr)

Ce film adapté du livre de Max Gallo – «Une Affaire Intime»-, nous raconte très librement (les faits sont présentés ici sous la forme d’un polar fictif) les dessous d’une obscure affaire immobilière qui secoua la ville de Nice et son maire Jacques Medecin à la fin des années 70.

Rappelons qu’à cette époque, Max Gallo se présente comme le principal opposant du sulfureux maire et tente notamment avec ce livre romancé, de révéler aux yeux de tous, le système de gestion occulte de la ville mis en place par Medecin. Corruption, détournements de fonds, menaces…, les dénonciations pourtant justifiées de Gallo ne feront malheureusement pas immédiatement écho. Il faudra attendre la fin des années 80 pour que la justice se penche enfin sur les activités douteuses de l’ancien maire de la cité de la baie des anges.

Si les personnages et les situations de ce récit sont donc purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne sont absolument pas fortuites.

Trois ans après la sortie du livre qui connaitra tout de même un certain succès, le réalisateur de télévision Boramy Tioulong s’empare donc de cette histoire et la porte à l’écran avec l’aide du scénariste André Brunelin. Mais malgré la présence de Jean-Louis Trintignant, Marie-France Pisier, Victor Lanoux et Stéphane Audran, le public ne se déplace pas dans les salles et scelle définitivement la carrière cinématographique de Tioulong. Un bide qui s’explique certainement par la qualité plus que moyenne du film. Plutôt ennuyeux et rythmé par une voix off envahissante, il n’est en effet qu’un banal petit polar à la réalisation impersonnelle et dépassée. On a ainsi l’impression d’assister à un mauvais téléfilm d’un autre temps, plombé par une photographie absolument immonde. Un comble avec ces magnifiques décors naturels de la côte méditerranéenne. Pour ne rien arranger, le scénario artificiellement compliqué, ouvre des pistes pourtant intéressantes, qu’il n’exploite finalement jamais.

L’interprétation solide de ce casting de choix est tout de même à souligner mais c’est à peu près tout. Un coup dans l’eau.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Boulevard des Assassins de Boramy Tioulong 1982 Exterminator

Boulevard des Assassins

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1