Action - Aventure

Published on février 13th, 2014 | by Exterminator

0

Blastfighter : l’Exécuteur de Lamberto Bava 1984

Avec : 

  • Michael Sopkiw : Tiger Sharp
  • George Eastman : Tom
  • Valentina Forte : Connie
  • Stefano Mingardo : Wally

Origine : Italie

Durée : 88 Min

Quand la femme de Jake «Tiger» Sharp, un ancien policier, a été assassinée sauvagement, celui-ci, fou de douleur, s’est lancé à la poursuite du meurtrier, bien décidé à ce que justice soit faite. L’ayant enfin trouvé, il n’a pas pu se résoudre à l’arrêter pour le remettre aux autorités. Il a préféré se venger lui-même et a abattu le tueur. Arrêté, Jake a été condamné à de longues années de prison. Après avoir purgé sa peine, il retourne dans sa Géorgie natale, espérant échapper au passé et repartir sur des bases plus saines. Mais sur la route, un de ses amis lui offre une arme redoutable. Arrivé chez lui, il remonte une filière de braconnage… (Source : téléloisirs)

En ce début des années 80, le cinéma d’exploitation italien (alors en plein déclin) poursuit sans remords, sa grande tradition de recopier les grands succès US pour mieux vendre ses productions à l’international. On ne compte plus les ersatz de «Alien», «L’Exorciste» ou «Les Dents de la Mer» qui ont fait (et font encore) la joie des bisseux les plus téméraires.

Parmi les spécialistes de ces pâles copies, on retrouve Lamberto Bava, fils du grand Mario qui tentera tout au long de sa carrière, de suivre les traces de son illustre père…en vain.

Après un «Apocalypse dans l’Océan Rouge» de sinistre mémoire (nouveau repompage de «Alien» et «Jaws»), Bava Jr enchaine à l’époque avec un nouveau projet mixant sans honte, les scénarios de «Rambo» premier du nom et «Délivrance» (le garçon au banjo fait même une petite apparition ici).

L’histoire d’un ancien flic trahi et délaissé par sa hiérarchie qui, tentant de se ressourcer au coeur de l’Amérique profonde, sera harcelé par une bande de Rednecks particulièrement agressifs. Ca ne vous rappelle rien ?

Ce flic, c’est Michael Sopkiw. Un acteur (?) américain que les amateurs de nanars connaissent bien pour l’avoir croisé devant la caméra de Sergio Martino pour le fameux «2019 après la chute de New York». Toujours aussi monolithique, il reste assez peu crédible dans la peau d’un homme traqué. Face à lui, on retrouve George Eastman, l’inoubliable monstre de «Anthropophagous» en chef des Rednecks (!) qui fait ici, le minimum syndical.

Pour autant, «Blastfighter» n’est pas si mauvais qu’il n’en a l’air. Si le film démarre très mollement, il nous réserve une dernière partie finalement assez bien foutue, intense et plutôt violente (malgré un final explosif assez ridicule et un dernier duel à se taper sur les cuisses de rire) dès lors que la traque commence.

Bava parvient là, à nous tenir un minimum en haleine malgré un manque de moyens évident.

Si la comparaison avec les films de Kotcheff et Boorman est terrible, «Blastfighter» reste un série B d’exploitation divertissante et surtout moins pire que les autres innombrables décalques transalpins.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Blastfighter : l’Exécuteur de Lamberto Bava 1984 Exterminator

Blastfighter : l'Exécuteur

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1