Comédie

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Better Off Dead de Savage Steve Holland 1985

Avec : 

  • John Cusack : Lane Myer
  • David Odgen Stiers : Al Meyer
  • Kim Darby : Jenny Meyer
  • Demian Slade : Johnny Gasparini

Origine : USA

Durée : 97 Min

Lane Myer ne comprend pas très bien purquoi Beth, sa petite amie dont il est amoureux, le quitte lorsqu’il rate sa compétition de skis. Elle le quitte pour Roy, le champion. Alors que Lane pense au suicide, il fait la connaissance d’une jeune et belle étudiante italienne… (Résumé : Source : cinemotions.com)

En ce milieu des années 80, on est en pleine vague des teens movies aux USA, initiée entre autres, par les succès des films de John Hugues comme « Sixteen Candle » ou « Breakfast Club ». Le filon étant lucratif, un grand nombre de productions du genre fleurissent donc sur les écrans, dans un style, à l’image des productions Hughes, bon enfant. On est  encore loin des dérives scabreuses d’un gout douteux des teens movies relancés au début des années 2000 avec le succès de « American Pie » après un creux de plus de 10 ans.

A l’époque, au milieu de ses films plus ou moins semblables, un film se détache un peu de la production habituelle. En effet, ce « Better Off Dead » se situe un peu à part par rapport à ses petits camarades, même s’il utilise pas mal de codes du genre.

Inspiré par l’adolescence de son scénariste et réalisateur, le déjanté Savage Steve Holland, ce film, autour d’un script des plus simples, utilise un schéma un peu particulier. Si l’histoire n’a rien d’originale, un ado largué par « l’amour » de sa vie, cherche un moyen de la reconquérir, la mise en forme de ce script est plutôt inattendue, oscillant entre la comédie ado pure, la parodie et les états d’âmes de cet adolescent qui, avant de chercher à reprendre le coeur de sa douce, tente, de toutes les manières, de se suicider. Même si Holland laisse une large place à la comédie avec une grande accumulation de gags, la déprime de son héros donne un ton tout à fait particulier à son film.

Mais si son métrage, devenu culte outre-Atlantique (avec moult sites lui rendant hommage), se classe à part dans le genre, c’est surtout, par l’efficacité de ses moments de comédies, basées quasi uniquement sur le principe du gag récurrent. Du paperboy collant aux japonais férus de courses automobiles, ces personnages, telle une fatalité s’acharnant sur notre héros, provoquent une certaine hilarité, rythmant le film de manière soutenue, sans aucune lassitude, bien au contraire. On en redemanderait presque.

On n’oublie pas non plus, quelques séquences tout à fait originales, notamment celle où Lane nous rejoue un remake de « Frankenstein », donnant vie à un Hamburger, fan de Van Halen ou le moment où son dessin prend vie et lui fait la morale, donnant au film, un aspect presque parodique, loin du premier degré de ses semblables.

Bref, Holland ne contente pas de mettre en image ses souvenirs d’adolescentes de manière basique, mais agrémente son film de touches personnelles donnant une fraicheur à ce métrage, plus que bienvenue. Il est aussi aidé en cela par un excellent casting avec à sa tête, un John Cusack tout à fait crédible, en looser passionné. A ses côtés, les seconds couteaux sont tout aussi inspirés avec Amanda Wyss (qui sera la première victime de Freddy Krueger dans « Les Griffes de la Nuit ») ou une Diane Franklin absolument touchante.

Limite parodique, surtout attendrissant, ce « Better Off Dead » est une indéniable réussite qui ne connu, malheureusement, pas de sortie en France à l’époque. On se demande encore pourquoi pour un film qui se détache, plus que positivement ,d’un genre plaisant mais qui a ses limites.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Better Off Dead de Savage Steve Holland 1985 Exterminator

Better Off Dead

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1