Comédie

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Banzaï de Claude Zidi 1983

Avec : 

  • Coluche : Michel Bernardin
  • Valerie Mairesse : Isabelle Parisse
  • Didier Kaminka : Paul Bernardin
  • Eva Darlan : Carole

Origine : France

Durée : 102 Min

Michel Bernardin travaille dans une société d’assurance spécialisée dans l’aide aux voyageurs français à l’étranger, Planète Assistance. Isabelle, sa fiancée, va quitter son métier d’hôtesse de l’air pour passer plus de temps avec lui. Grâce à Sophia, elle trouve un emploi dans une agence de voyage, mais Isabelle doit encore accompagner quelques longs courriers en cachette. Michel, lui, se voit confier des missions à l’étranger pour la première fois de sa vie, alors qu’il avait toujours tout fait pour rester s’occuper de l’administratif à Paris… justement par phobie de l’avion. Pour ne pas inquiéter Isabelle, il décide donc de ne rien lui dire. Sophia couvrant les mensonges d’Isabelle pendant que les copains de bureau couvrent ceux de Michel, tous ces quiproquos les amèneront par conséquent à se croiser bien involontairement à Hong Kong. (source : Wikipédia).

L’après présidentielle de 1981 est difficile pour Coluche. Marqué par une campagne où il aura du subir de fortes pressions pour jeter l’éponge alors qu’il était crédité de 15% de suffrages, il plonge peu à peu dans la drogue. S’ajoutent son douloureux divorce et la mort de son ami Patrick Dewaere qui le marqueront définitivement. Incapable d’écrire un nouveau spectacle, il se consacre uniquement au cinéma en signant un contrat de plusieurs films avec Renn Productions, la société de Claude Berri.

C’est donc dans une forme morale des plus préoccupantes qu’il entame le tournage de «Banzai» devant les caméras de Claude Zidi pour leur troisième collaboration.

Le film bénéficie d’un budget confortable grâce à la présence de l’acteur comique. Le succès de Coluche ne s’est en effet, jamais tari malgré son renoncement politique et son absence scénique.

Déjà bien rodée, l’association Zidi/Coluche nous donnera une nouvelle fois, une sympathique comédie reposant quasi intégralement sur l’énorme potentiel de l’acteur dont les problèmes personnels ne transpirent pas de tout à l’écran.

Un tour du monde burlesque enlevé et efficace qui évite soigneusement de tomber dans le comique lourdingue malgré quelques gags un peu limite.

Coluche déploie une énergie toujours intacte dans cette succession parfois hilarante de quiproquos autour de ce couple obligé de se mentir pour éviter de décevoir l’autre.

Certaines scènes deviendront cultes comme la discussion téléphonique perturbée par un dromadaire bruyant ou le clin d’oeil à «Elephant Man» voyant Coluche défiguré par une piqure de moustique.

Le rythme est constant, les gags omniprésents, bref on ne s’ennuie pas une seconde devant ce spectacle survitaminé «à la Oury» qui permettra à Coluche de connaitre l’un de ses plus grands succès en salles avec plus de 4 Millions d’entrées.

Beaucoup ont tenté et tentent encore de perpétuer ce cinéma populaire sans autre prétention que de nous faire rire. Malheureusement, faute de talent, de sincérité et surtout faute à l’absence de dignes successeurs aux grands comiques disparus, peu y arrivent.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Banzaï de Claude Zidi 1983 Exterminator

Banzaï

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1