Action - Aventure Affiche Aigle de Fer II de Sidney J. Furie 1988

Published on mars 14th, 2014 | by Exterminator

0

Aigle de Fer II de Sidney J. Furie 1988

Avec : 

  • Lou Gossett Jr. : Charles « Chappy » Sinclair
  • Mark Humphrey : Capt. Matt Cooper
  • Stuart Margolin : Gen. Stillmore
  • Alan Scarfe : Col. Vardovsky

Origine : Canada/Israël

Durée : 95 Min

Les services de sûreté américain et russe ont découvert tous deux une base nucléaire dans un pays ennemi. Le général Charles Sinclair est chargé de la destruction des missiles. Mais à la suite d’un sabotage, Sinclair et son collègue russe comprennent qu’une alliance Russo-Américaine n’est pas au goût de tout le monde. En effet, le général Stillmore n’admet pas une politique de détente et préfère avoir recours aux armes nucléaires malgré le nombre de victimes. Ce sabotage et l’attitude agressive de Stillmore incitent les russes à faire de même. Contrairement aux ordres reçus, Sinclair élabore un plan périlleux permettant à l’équipe de détruire les missiles avant qu’il ne soit trop tard… (Source : allociné.fr).

«Aigle de Fer II» est la suite de l’un des films les plus représentatifs du cinéma reaganien. Un produit de pur propagande destiné à redonner le moral à une Amérique meurtrie depuis le traumatisme de la guerre du Vietnam.

Le premier épisode racontait comment un jeune pilote parvint à sauver son père des griffes de l’ennemi grâce à l’aide de «Chappy» Sinclair, un vétéran de l’US Air Force. Un film outrageusement revanchard, monté à l’évidence (à l’image de «Top Gun») pour redorer l’image de l’armée US toute entière.

Deux ans après, nous retrouvons donc le jeune Doug Masters, devenu entre temps un fougueux pilote d’élite.

Mais, oh surprise, pas pour très longtemps. A force de jouer au petit malin avec son collègue Matt, il finit en effet par se faire rapidement descendre par une patrouille soviétique.

Et vlan ! En cinq petites minutes, voici que le héros du premier épisode disparait sans laisser de traces. Tout ça pour ça…

Heureusement, le vieux «Chappy» est lui toujours bien vivant et va devoir une nouvelle fois reprendre du service pour mener cette fois-ci l’attaque d’une base militaire d’un pays hostile du Moyen-Orient. Naturellement, il engage Matt, le fameux ex-collègue de Doug pour l’épauler.

Le climat entre Washington et Moscou étant à la détente, le gouvernement oblige donc son équipe à collaborer avec un groupe arrivé tout droit d’URSS.

Americains et Soviétiques vont ainsi travailler main dans la main pour botter les fesses de méchants terroristes.

C’est du moins ce que l’on pense mais des tensions vont rapidement apparaitre entre les représentants des 2 ex pires ennemis de la seconde moitié du 20ème siècle qui n’ont pas encore fini de régler leurs comptes.

Cliché n°1 : Les deux camps vont d’abord rivaliser pour savoir qui a la plus grosse. Nous, les américains, on est les plus gentils et les plus forts. Non ! C’est nous les russes qui sommes les plus intelligents… Gnagnagna !!!

Cliché n°2 : Les tensions augmentent quand Matt s’aperçoit que parmi l’équipe soviétique se trouve l’un des pilotes qui a descendu Doug.

Cliché n°3 : Matt va tout de même parvenir à se consoler dans les bras de sa collègue russe qui lui fait les yeux doux depuis leur première rencontre.

Cliché n°4 : Tout le monde va finalement se réconcilier après la mort accidentelle d’un membre de l’équipe américaine et la découverte d’une magouille destinée à raviver les tensions.

La suite ? Un nouveau festival de poncifs rythmé par des scènes d’actions ringardes, débouchant sur une épilogue totalement risible.

Vous l’aurez compris, ce film n’est rien de plus qu’une daube sans nom.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Aigle de Fer II de Sidney J. Furie 1988 Exterminator

Aigle de Fer II

Notre Avis

Summary:

0.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1