Western

Published on février 13th, 2014 | by Exterminator

0

4 de l’Apocalypse de Lucio Fulci 1975

Avec : 

  • Fabio Testi : Stubby Preston
  • Lynne Frederick : Bunny O’Neill
  • Michael J. Pollard : Clem
  • Tomas Milian : Chaco

Origine : Italie

Durée : 104 Min

Dans une petite ville puritaine devenue le repaire du vice et de la violence, les habitants, avec la complicité du shérif, purgent la cité au cours d’un massacre sans pitié. Seuls un joueur professionnel, une prostituée, un ivrogne et un noir dialoguant avec les morts survivent, mais le pire est peut-être encore devant eux…(Source : wikipedia).

Après deux sympathiques films consacrés au chien/Loup «Croc Blanc» tout droit sorti de l’imaginaire de l’écrivain Jack London, Lucio Fulci revient au western en 1975 avec ces «4 de l’Apocalypse».

Une nouvelle commande pour le réalisateur italien alors que le genre est à l’époque, en fin de vie.

Le scénario écrit par Ennio Di Concini, s’inspire de deux histoires de Bret Harte que Fulci va totalement remanier, pas vraiment emballé par la première version du script.

Cela sera l’occasion pour lui, d’aborder le genre de manière plus psychologique que spectaculaire autour de ses thèmes de prédilection : le mal, la mort, le sadisme, la mélancolie et la rédemption, bien avant sa célèbre tétralogie horrifique.

L’occasion également de s’éloigner des codes traditionnels du western spaghetti pour nous proposer un véritable hommage empoisonné aux classiques américains du genre. Une désacralisation par la dureté de son approche d’un Far West présenté uniquement comme une terre de cruauté et de haine implacable à la différence notamment d’un John Ford dont il détourne ici les personnages du joueur, de la prostituée, de l’ivrogne et surtout le long voyage en chariot de sa «Chevauchée Fantastique».

Le cinéaste nous laisse donc une oeuvre atypique, cruelle, fascinante, aux confins de la folie et instaure une atmosphère étrange qui vous met forcément mal à l’aise, prévenant des futurs films d’horreur de celui que l’on qualifiera comme le Maitre du Macabre.

Le long passage dans la ville fantôme est sur ce point édifiant.

En tête de cast, on retrouve Fabio Testi, parfait en dandy vengeur et surtout un Tomas Milian surprenant de cruauté dont le personnage et son look sont largement inspirés du serial Killer, Charles Manson. N’oublions pas Lynne Frederick, Michael J Pollard et Harry Beard qui complètent admirablement la distribution.

Sombre et violent (les impacts de balles sont impressionnants, sans parler des nombreuses séquences sadiques), les «4 de l’Apocalypse» reste un film unique et inclassable où Fulci fait une nouvelle fois preuve d’une maitrise technique indéniable, imposant un style qui lui est propre.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
4 de l’Apocalypse de Lucio Fulci 1975 Exterminator

4 de l'Apocalypse

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 3.4 (1 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1