Fantastique - SF

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

2010 – l’Année du Premier Contact de Peter Hyams 1984

Avec : 

  • Roy Scheider : Dr Heywood Floyd
  • John Lithgow : Dr. Walter Curnow
  • Helen Mirren : Tanya Kirbuk
  • Bob Balaban : Dr Chandra

Origine : USA

Durée : 116 Min

Américains et Soviétiques cherchent à savoir ce qu’est devenu HAL 9000. Dans un monde où la guerre froide est toujours d’actualité, le directeur de la mission précédente, l’ingénieur qui a conçu le vaisseau spatial Discovery et le créateur de l’ordinateur, partent avec une équipe soviétique à bord du vaisseau spatial Leonov. Alors que sur Terre les tensions sont au maximum et que la guerre est sur le point d’éclater, les scientifiques des deux camps vont devoir s’unir pour comprendre l’origine de la folie de HAL et survivre. (Source : wikipedia.fr).

Seize ans après la sortie du chef d’oeuvre de Stanley Kubrick, le réalisateur Peter Hyams décide de relever le défi quasi-suicidaire de mettre en scène une nouvelle odyssée de l’espace. Si le projet de donner une suite à «2001» parait sur le papier, complètement fou, il reste finalement assez logique. En 1982, le romancier Arthur C. Clarke avait en effet ajouté un épisode à son oeuvre (qui en comptera finalement quatre) et Hollywood ne pouvait pas passer à côté d’une telle opportunité.

Convaincu par son travail sur l’excellent thriller spacial «Outland», la MGM, détentrice des droits, décide donc de confier ce nouvel opus à Peter Hyams qui aura la lourde tache d’adapter seul le livre pour le grand écran. Le cinéaste va alors se rapprocher de Clarke pour écrire un scénario le plus fidèle possible au roman. Hyams contacte également Kubrick pour connaitre son ressentiment par rapport à ce projet. Big Stan K. lui répond simplement : « Pas de problème et surtout, bonne chance ! ».

Pour éviter le poids de la comparaison, Hyams va décider une approche totalement différente de celle du grand maître, moins philosophique, plus grand public, sans pour autant se couper de tout ce qui avait été construit auparavant. L’Uss Discovery, Hal 9000, David Bowman… On reste tout de même en terrain connu.

Si on reste finalement loin de l’impact quasi hallucinogène du film de Kubrick, cette suite beaucoup plus mainstream, est une relative bonne surprise.

D’abord parce les quelques réponses aux questions restées en suspend qui sont données ici ne trahissent pas l’oeuvre originale mais la complète de manière extrêmement subtile. Hyams a également l’intelligence de garder une certaine part de mystère, notamment autour de nos origines et celle du monolithe noir.

On regrettera cependant une morale un peu trop naïve et une conclusion sous forme de happy-end, assez décevante.

Sur un plan strictement cinématographique, Hyams prouve une nouvelle fois qu’il sait donner du rythme et gère parfaitement les espaces réduits. Idem pour son irréprochable direction d’acteurs.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
2010 – l’Année du Premier Contact de Peter Hyams 1984 Exterminator

2010 - l'Année du Premier Contact

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1